Ce week end nous sommes alles a New York voir la fameuse et controversee exposition "Bodies".

Cette exposition qui date de 2004, est une exposition anatomique de vrais corps humains.
Les cadavres humains, entiers, écorchés ou disséqués sont en parfait état de conservation, grâce à un procédé mis au point par un anatomiste allemand, Gunther von Hagens. Ce procédé, l'imprégnation polymérique, ou plastination, permet de figer le corps après évacuation des liquides et graisses qui sont remplacés par du silicone.
Le rendu de ces corps sans peau aux organes apparents est donc extrêmement réaliste, ce qui peut choquer les plus sensibles.
L'exposition de New York met en scene 22 corps et 260 membres conserves.

Bodies_1

Pourquoi la polemique ?
Mise a part la question morale que pose l'exposition de corps humains, la polemique vient de l'origine des corps.
Officiellement, ces corps, dont on sait qu'il s'agit d'hommes et de femmes chinois, auraient été légués à la science volontairement, par des personnes qui auraient de leur vivant signé un accord pour donner leur corps à la médecine.
Mais l'origine réelle de ces corps est pour beaucoup jugée douteuse et contradictoire.


 

Bodies_2

...Les corps entiers sont souvent presentes dans des attitudes sportives ce qui les rend plus 'avenant"...
...et quoi de plus efficace pour montrer les muscles du corps humains...

Bodies_3

...notez que les corps sont presentes bruts, sans vitrine en verre autour d'eux, vous pouvez les approcher
a moins d'un millimetre, mais interdiction de toucher...

 

Bodies_4

...des vitrines specifiques presentent organes ou membres pour mettre en evidence les ligaments
et les tendons par exemple, ou, ici, les nerfs de la main...

Selon le président de l'exposition, son entreprise a payé des millions de dollars les spécimens humains de l’école médicale de la ville de Dalian, en Chine. Il s’agit, se défend-il, de corps non réclamés ou non identifiés.
Des corps et des organes venant de prisons ou de camps de concentration ? Il pourrait y avoir quelques dissidents chinois executes par le regime de Pekin et faisant l'objet de traffic d'organes ??

 

Bodies_5

...comment les choses ce sont-elles passes pour lui ?
un gardien de la prison a demande "qui aime le baseball ?"
..et le voila devant vous ?...

Quelques chiffres de toutes facons interessant et qui n'ont peut etre rien a voir avec le sujet :
Le régime communiste chinois torture et exécute des milliers de prisonniers – y compris des femmes enceintes et des enfants – chaque année et dans de nombreux cas prélève leurs organes. Pour 2004 seulement, 3.400 personnes ont été exécutées selon des sources officielles chinoises mentionnées par l’association Amnesty International. Plusieurs associations pensent ces chiffres sous-estimés et évaluent le nombre d’exécutions aux alentours de 10.000 par an.

 

Bodies_6

...toute la partie systeme circulatoire est epoustouflante,
on peut voir un reseau veineux et aortiens complet...

 

Bodies_7

...les coupes et decoupes sont une mine d'explications...

 

Bodies_8

...l'exposition traite aussi des maladies ( on peut voir quelques organes malades de differentes maladies ou de differents exces, comme des poumons noirs de goudrons...j'ai bien fait d'arreter moi...)...
...sur la photo ci-dessus l'implantation de protheses comme la hanche, la rotule, ou diverses plaques metalliques remplacant ou solidifiant de graves fractures...

Bodies_9

Alors oui c'est special et ca laisse un sentiment etrange...oui la polemique existe...cette polemique qui a, malgre tout, laisse entrer plus de 30 millions de personnes a cette exposition...( alors pourquoi attendre 30 millions pour relancer la polemique)...cette polemique qui est une publicite jouant sur l'interdit, et qui attise toutes les curiosites...cette polemique qui a peut etre ete lancee elle meme par les organisateurs pour un coup de pub geant...va savoir...
Les milieux religieux se sont bien sur insurges sur le sujet, avec la morale comme cheval de bataille, certains milieux scientifiques parisiens comme "Le Musée de l'Homme" et "La Cité des Sciences" ont refuse l'exposition ainsi que d'autres grandes capitales europeennes, et beaucoup ont condamne l'exposition sous pretexte d'atteinte a la dignite humaine et a leur depouille....je serai tres interesse de connaitre leur point de vue sur les momies egyptiennes (notamment) qui ont ete profanees, exhumees et exposees dans les musees depuis des dizaines d'annees au nom de la science....sans doute que l'egyptologie et l'archeologie ont encore un peu plus de pouvoir que la "simple" medecine...finalement "Bodies l'exposition" n'a peut etre pas encore rapporte assez pour etre politiquement correcte...

 

Pour ma part, et toute polemique mise a part, j'ai trouve l'exposition passionante. Apres y avoir passe deux heures pleines, j'ai compris beaucoup de choses sur le fonctionnement du corps humains, ou tout au moins j'ai visualise beaucoup de choses apprises et j'en ai decouvert d'autres, et surtout, ces corps de femmes et d'hommes m'ont insufle un respect accru du corps humain.

Pour les detracteurs, un extrait de l'avis du Comité National d'Ethique :

“Les contradictions avec la loi française sont évidentes : la commercialisation du corps fait l'objet d'une interdiction majeure ; or cette mise en scène comporte un aspect commercial non équivoque. Le consentement antérieur des sujets ne paraît pas établi de façon irréfutable. Mais, si l'on s'en tient au plan strictement éthique, nous émettons clairement des réserves.
1. Tout d'abord des réserves de principe sur le corps humain “marchandise de spectacle” et sur le mélange des fonctions.
La première ambiguïté tient au fait que le “contrat” n'est pas très clair : s'agit-il d'une exposition artistique ? Scientifique ? Pédagogique ? Spectaculaire et visant au sensationnel ? Un peu comme dans les documentaires publicitaires, il y a un mélange de plusieurs fonctions qu'il faudrait au minimum expliciter ; le non dit majeur est la prime au voyeurisme sous couvert de science et de pédagogie qui permet le camouflage de la transgression.
Dans ce contexte de confusion des genres, il nous semble que la prétention pédagogique et scientifique de l'exposition ne correspond pas à sa réalité. (…)
2. Ensuite elle introduit un regard techniciste sur les corps.
Bien que l'origine des corps soit dite “certifiée”, ces corps sont volontairement désingularisés, anonymes, et le processus de plastination est présenté sous un jour technique et industriel. On est dans une approche qui n'est pas sans rappeler le traitement des cadavres dans les camps d'extermination lors de la dernière guerre. Il nous semblerait important de rappeler que chacun de ces corps a été une vie singulière, qu'il faudrait pouvoir sinon raconter du moins nommer - et que la donation du corps ne saurait effacer. (…)
3. Enfin la représentation de la mort (…)
“L'idée que l'on peut approcher la mort de l'autre sans risque suppose que cet autre soit tellement anonymisé qu'il n'y ait plus de référence à quelque dignité humaine que ce soit. Or, bien qu'anonymes, les corps représentés n'en ont pas moins été des individus ; leur exhibition (et leur réification) constituent une atteinte à leur identité, et donc à leur dignité. La plupart des civilisations ont cherché à éviter de telles formes de manque de respect pour une dépouille réelle. (…)”

Pour les sceptiques ou cinephiles ou les deux :

En 2000 est sorti un film d'horreur dont le titre est "Anatomie".

En clair, un groupe d'etudiant elitistes, cadres par des profs non moins elitistes, font des recherches secretes pour ameliorer les performances sportives de chacun....ceux qui se mettent en travers de leur route finissent en statue, genre Bodies !!
La bande annonce :

http://www.imdb.com/video/screenplay/vi3686138137/

Inquietant non ?

Allez salut maintenant

Neric

 

 

Bodies_10